Nos recommandations des restaurants:

pfeil_k02 Restaurant Erle Simonwald
pfeil_k02 RibeauvillèRestaurant Ochsen Freiburg
pfeil_k02 Hotel à l’Illwald Selestat
pfeil_k02 Restaurant Ambiente, Staufen-Grunern
pfeil_k02 Restaurant La Bonne Auberge, Clerval
pfeil_k02 Wistuwa zum Sauewadala, Mulhouse
pfeil_k02 Restaurant Bartholdi, Colmar
pfeil_k02 Le Bistrot des Huitres, Mulhouse
pfeil_k02 Restaurant Le Monarque, Seloncourt
pfeil_k02 Restaurant de la Paix, Clerval
pfeil_k02 Restaurant „Zur Staude“, Sexau
pfeil_k02 Restaurant „Metzgerstuwa“, Soultz
pfeil_k02 Restaurant La Vignette, Strasbourg
„La Pressoir de Bacchus”, Blienschwiller“
Restaurant “Le Pont des Vosges”, Strasbourg
pfeil_k02 Gasthof Altersbach, Waldkirch
Winstub SKaechele Strasbourg

Nous (vos hôtes Siegfrid et Gaby Hablizel) habitons et vivons depuis déjà plus de 35 ans dans ce coin de l’Allemagne aux paysages uniques, dans une vallée de la Forêt Noire d’où on aperçoit le « Kaiserstuhl » et à deux pas de la France.

Il existe certainemnt peu de régions en Allemagne avec une telle densité de restaurants. Nous sommes fermement convaincus (et nous nous basons sur nos visites fréquentes et de longues date de restaurants de qualité et ayant de hautes exigences) que le pourcentage de bonnes adresses est dans notre région comme dans les autres régions extrèmement bas.

Il est bien évident qu’il existe un ordre établi de critères quand il s’agit de juger un restaurant :

Premièrement l’amabilté et l’accueil chaleureux des restaurateurs et du personnel est très important.

Deuxièmement (et exactement dans l’ordre qui suit), on prend en compte la qualité des plats et leur présentation, ce en quoi la qualitédu produit « le plus mauvais » est déterminant. Autrement dit, même si je mange « seulement » une portion de jambon ou de lard de la Forêt Noire, celui-ci doit être de très bonne qualité et non pas – comme cela s’est souvent produit – le bout salé et dur, visiblement une production industrielle.

Rien que pour le produit de marque probablement le plus connu de la région, le jambon de la Forêt Noire ou le lard, il y a des différences de qualité énormes, et les restaurateurs devraient y goûter afin de se renseigner sur la qualité pour proposer à leurs clients le meilleur produit.

Pour en rester à cet exemple, il faut aussi du pain de campagne avec des graines cuit au feu de bois, du beurre fermier, et bien sûr un couteau bien aiguisé.

Le troisième critère, et pas le plus important, est l’aménagement du restaurant.

Malheureusement, l’ordre de ces critères est dans la plupart des restaurants inversé. C’est à dire qu’un aménagement moderne semble plus important que l’amabilité du personnel, et la qualité des plats et des produits est souvent négligée.

Ces critères et leur ordre nous semble importants pour les recommandations des restaurants publiés ici. C’est à dire que dans les restaurants décrits, nous nous sentons bien, nous ne regrettons pas d’avoir dépensé de l’argent, et après nous nous sentons toujours aussi bien.

N’hésitez pas à dire que vous venez de notre part, et dites aussi aux restaurateurs que ou si cela vous a plu. Car cela aussi est important. Si le cuisisnier et/ou le restaurateur ne supportent pas les critiques (les critiques fondées bien entendu !), alors vous feriez mieux d’éviter le restauraunt en question.


Siegfried et Gaby Hablizel

 

 

Recommandations des restaurants